Dour Festival 2017

Tickets #DOUR2017
  • FR
  • NL
  • EN
  • DE

Dour Festival 2017 : le line-up est terminé !

M.I.A, Earl Sweatshirt et 36 nouveaux noms pour terminer l’affiche en beauté !

Pour sa 29ème édition, le Dour Festival a mis les petits plats dans les grands. 236 noms alliant comme à chaque fois têtes d’affiche et découvertes, éclectisme et tradition, valeurs sûres et diversité musicale. Une nouvelle fois, Dour fait le choix d’une programmation ouverte, audacieuse et consciemment alternative pour un programme qu’on ne peut voir et ne retrouver une seule et unique fois dans l’année. Un melting pot d’artistes en cinq jours qui fait se rencontrer tant les fans de rock que ceux de la scène drum n’ bass. Tant les amateurs d’électro que ceux du reggae ou du hip-hop. Une atmosphère tellement spéciale, une ambiance palpable selon les scènes, presque une philosophie. Dour se réinvente encore une fois pour offrir une nouvelle fournée d’étoiles.

A commencer par une artiste qui à elle seule résume l’esprit de Dour , par son engagement, par sa fougue et surtout par sa promenade de chaque instant à la frontière des genres musicaux. C’est avec une joie immense que l’on vous annonce que M.I.A sera des nôtres sur la Plaine de la Machine à Feu en tête d’affiche pour la soirée d’ouverture du mercredi 12 juillet.

D’autres femmes de caractère seront elles aussi au rendez-vous comme l’anglaise Little Simz et la rookie qui monte Jessie Reyez et on pourra aussi compter sur la classe mélancolique du Californien Earl Sweatshirt membre central du collectif Odd Future.

Le rap (en) français ne sera pas en reste avec quelques noms qui complètent une affiche déjà dantesque : Alkpote, Josman et les suisses DI-MEH et Slimka.

En rock, on notera la présence des Anglais de Temples et leur brit pop 70’s ainsi que du gentiment barré et théâtral australien Alex Cameron. Du théâtre, on passe au cinéma avec Carpenter Brut qui nous plongera dans des ambiances de films de série B des années 80 tandis que la sensuelle Marie Davidson jouera de sa fausse naïveté pour ensorceler la foule.

Une foule qui vahinera au son des rythmiques chaloupées de Stwo, Snakehips et Romare Full Live Band, qui dansera sur les trésors funky du dj hollandais Antal, afrobeat de Throes + The Shine et qui se laissera ensorceler par les bidouilleurs de sons que sont Binkbeats, Blanck Mass et Surgeon Hardware live.

Electro toujours avec la trap de Hucci et les sonorités enflammées de Malaa tandis que la folie furieuse attend les spectateurs de la divine ukrainienne Miss K8 et de la joyeuse troupe parisienne des Casual Gabberz. Côté sonorités plus dures, nous ne pouvions pas ne pas ré-inviter le Français Manu Le Malin en dj set, qui devient quasi résident du festival et Darktek qui n’arrête pas de monter.

Grosse armada drum n’ bass pour clôturer ce line up déjà incroyable avec le collectif composé de DC Breaks x Loadstar x Mind Vortex feat. Daxta MC et les foufous de Teddy Killerz.

Enfin, pour compléter le line-up de la scène reggae et dub, une dizaine de noms parmi lesquels Manudigital + Beenie Man pour une rare apparition estivale sous une formule inédite, Dub Addict, les légendes King Earthquake et Omar Perry en invité au Dub Corner sur le Reggaebus Soundsystem. Présent également : Roger Robinson, accompagné de disrupt. On aura aussi la chance de croiser Pilah ou LMK, le génial Khoe-wa Dub System, Krak In Dub et Mo’Kalamity en invitée du Reggaebus Soundsystem.

PROGRAMMATION COMPLÈTE

RÉSERVER