The Whitest Boy Alive

NOR (Berlin)

Biographie

Le Norvégien Erlend Øye s’arrêtera-t-il un jour ? Connu pour avoir prêté sa voix sur le single "Remind me" de Röyksopp, il est également le fondateur du groupe Kings of Convenience, auteur de l’excellent album folk Quite is the new loud. En 2003, il part seul au quatre coins du monde à la rencontre de nouveaux collaborateurs. De son périple, il nous rapporte Unrest, petit bijou aux sons électroniques. Il pose ensuite ses valises sur le sol berlinois et donne naissance à The Whitest Boy Alive, nouvelle formation qui réunit Erlend Øye, Marcin Oz, Sebastian Maschat et Daniel Nentwig. Au départ plutôt penché vers l'électro, le groupe évolue vers une musique plus pop-, folk-rock. Signé chez Bubbles, Dreams est un album magique où voix, guitare, basse et batterie forment des arrangements subtils tantôt rêveurs tantôt discos. Il n'y a pas de doute avec "Burning", son imparable single, Erland Øye n'a pas fini de nous faire danser... (Dour Festival 2008)

Tags

  • electro
  • Indie
  • pop
  • dance

Dour

Autres artistes cette année

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close